Camp chantier international été 2021

Association de solidarité internationale, « CULTURE TOGETHER » est apolitique et à but non lucratif, régie par la loi 40-484 du 1 juillet 1901 reconnue par le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales du Togo sous le N°de récépissé : 0261/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA.

Une association qui s’engage pour un développement intégral au Togo. Elle a pour objectifs de promouvoir l’échange culturel entre les peuples, de protéger l’environnement à travers des opérations de reboisement et la gestion rationnelle des ordures ménagères, de sensibiliser les populations sur l’importance des arbres dans la nature, de développer les secteurs socioéconomique, culturel et sanitaire. En 2021, elle organise comme d’habitude des camps-chantiers internationaux d’été ainsi que des stages de janvier à décembre dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’environnement et de la culture, dans des villages de Kpalimé au Togo (Afrique de l’ouest). D’ordinaire, ses différents chantiers connaissent la participation des amis d’Europe, d’Amérique, d’Asie ou ailleurs, âgés d’au moins  18 ans.

  • Bref aperçu sur le Togo

Sur le plan géographique, le Togo est situé sur le Golfe du Bénin, sur les Côtes Ouest- Africaines. Il est admis à la souveraineté internationale dans la seconde moitié du 20ème siècle. Au nord, il est limité par le Burkina-Faso, au sud par l’Océan Atlantique, à l’est par le Bénin et à l’ouest par le Ghana.

Avec une superficie de 56’600km², le Togo compte de nos jours, environs 6,1 millions d’habitants, dont 1.2 millions dans la capitale, Lomé.  Du nord au sud, c’est un corridor d’environ 600 km  pour 50km de l’est à l’ouest.

Le Togo jouit d’un climat tropical et connaît deux vents principaux. La mousson est un vent humide qui souffle de l’océan vers le continent, alors que l ’harmattan est un vent sec qui souffle du nord vers la mer.

Sur les plans politique et socio-économique, le Togo est un pays à régime présidentiel, dont le français est la langue officielle. Il compte plus de 40 ethnies dont les majoritaires sont les Éwé, les Kabye et les Kotokoli. Pays de la   zone franc CFA, le Togo est un pays en voie de développement dont le PIB repose sur les ressources minières (benthon, calcaire, zinc, phosphate…) et les cultures de rentes comme le cacao, le café, le coton.

Parmi les cultures de rente précitées, le phosphate et le calcaire représentent les seuls produits destinés à l’exportation, constituant ainsi la colonne vertébrale de l’économie togolaise. Le tourisme tient également une place importante dans l’économie nationale.

  • Présentation des lieux qui abriteront les divers camp-chantiers internationaux et stages

L’ensemble des activités se déroulera dans la région des plateaux, plus précisément dans la préfecture de Kloto (qui veut dire montagne des tortues) et dont le chef-lieu est la commune de Kpalimé.

La commune de Kpalimé :

Située à 120 km et à une durée moyenne de 2 h. en voiture du nord-est de la capitale Lomé, Kpalimé est l’une des villes togolaises qui attire bon nombre de touristes et étrangers de par son cadre géographique. Le climat y est très agréable, la température moyenne y est de 25° à 30°.

C’est une ville entourée de montagnes dont l’une est la plus élevée du pays, avec une altitude de plus 900 m.  et un sommet qui se confond dans les nuages.  Kpalimé regorge de fruits tropicaux (bananes, oranges, mandarines, pamplemousses…) provenant des vergers des villages qui l’entourent.

C’est un cadre excellent pour la balade organisée en montagne, agrémentée par le vol des papillons (surtout au Mont Kloto), la découverte de différentes sortes de chutes et cascades avec leurs piscines naturelles, comme par exemple celles de Womé, Yikpa, d’Agometomegbe, sans oublier la grande cascade de Kpimé Seva.

La boutique du grand centre artisanal de Kpalimé avec des beaux objets d’art, grâce à ses artisans et artistes de renom, fait d’elle un carrefour artisanal international.

La visite de ce centre s’avère plus qu’indispensable. On y découvre des sculptures sur bois, des batik de tous genres, des céramiques, peintures …etc.

LES VILLAGES

Les villages de la commune de Kpalimé qui vont abriter les chantiers sont les suivants : AGOME-KUSUNTU, WOME, KPIME-SEVA, KOUMA-KONDA.

AGOME-KUSUNTU

C’est un joli village typiquement africain situé à 7 km à l’ouest de Kpalimé. Il est gouverné par un chef capable et valide, ainsi que ses notables. Les habitants de AGOME-KUSUNTU sont au nombre d’environ 6’000.

Dans ce village, l’association Culture Together organise le chantier de reboisement afin d’y contribuer à la protection de l’environnement.. Les activités de reboisement à AGOME-KUSUNTU sont décrites après la présentation des autres villages.

 WOME

C’est un village à 15 km de Kpalimé, au sud-ouest des frontières avec le Ghana. Il jouit du même climat que la région. L’activité principale y est de sensibiliser les  populations sur la gestion rationnelle des ordures et d’essayer d’y installer des poubelles dans les rues. C’est un village qui compte davantage de femmes que d’hommes,majoritairement cultivateurs (cultures vivrières dont le maïs, manioc, igname, sans oublier les cultures de rentes tel que le café, le cacao etc. …)

KPIME-SEVA

Village situé au nord-ouest de Kpalimé, KPIME-SEVA est peuplé d’environ 5’000 habitants. L’activité principale est d’y organiser une vaste opération de reboisement. C’est dans ce village que se trouve une grande cascade.

KOUMA-KONDA

Ce village est situé à 20 km à l’ouest de Kpalimé, avec une population de 9’000 habitants dans ses hameaux. L’association Culture Together va y organiser des cours de vacances ou d’été (soutien scolaire).

AGOU-GADJEPE

Village situé à 5 km, à l’entrée de Kpalimé, il compte environ 7’500 habitants.  L’action à mener dans ce village est la sensibilisation des populations sur les risques du VIH/Sida, ainsi que sur la pandémie COVID-19, sans oublier la prévention contre le paludisme. Il y aura également des activités de reboisement et de soutien scolaire.

CALENDRIER DU DEROULEMENT DU CHANTIER AU TOGO (LIEUX DES CHANTIERS)

  VILLAGES  ACTIVITESDATE DE DEROULEMENTARRIVEEDEPART
AGOME-KUSUNTU  Reboisement02-07-2021 au 23-07-202130-06-202125-07-2021
WOMESensibilisation sur la gestion rationnelle des ordures et installation des poubelles12-07-2021 au 30-07-202110-07-202102-08-2021
KPIME-SEVAReboisement23-07-2021 au 16-08-202120-07-202118-08-2021
KOUMA-KONDAOrganisation des cours de vacance (soutien scolaire)02-08-2021 au  23-08-202131-07-202125-08-2021
AGOU-GADJEPESensibilisation quant aux VIH/SIDA, COVID-19 et endémie du paludisme.
Reboisement Soutien scolaire
16-08-2021 au 03-09-202114-08-202105-09-2021
  • Vie sur le chantier

Un camp-chantier international représente en soi une rencontre interculturelle entre des gens venus de divers  pays, continents, de différentes cultures  et mœurs,  autour  d’un objectif ou d’un jeu précis, contribuant au développement du cadre qui l’abrite.  Ainsi, il revient à tout participant de se respecter, tout en prenant soin   de respecter  ses semblables, les populations locales qui les accueillent, et surtout de se tenir sérieusement aux  règles préétablies  par le bureau exécutif pour un développement harmonieux des activités prévues.

Tenir compte et se soucier de son prochain est important et constitue une valeur intrinsèque du camp-chantier.

Tout participant dont le comportement porterait atteinte au bon déroulement du chantier sera averti une ou deux fois. Si l’attitude inadéquate devait persister,  il sera exclu du chantier avec effet immédiat, sans remboursement des frais de participation.

Afin de mener à bien les activités prévues durant les divers chantiers qu’organise l’association Culture Together, les horaires quotidiens sont à respecter scrupuleusement en fonction des conditions en vigueur.

La journée de travail est repartie comme suit :

De lundi à vendredi midi (12h)

6h : réveil

6h à 6h 45 : ménage pour le groupe cuisine

7h à 7h30 : petit déjeuner

8h : début des activités

9h30 : pause

10h : fin de la pause et reprise des activités

11h30 : fin de la matinée

12h : déjeuner

13h : repos

15 h00 : reprise des activités

17h : fin des activités

17h à 19h : divers et quartier libre

19h : dîner

20h à 22h : animations et divers

22h15 : fin des activités

Les vendredis dès 14 h et jusqu’au dimanche soir, des excursions sont organisées vers des sites touristiques, notamment la mare aux hippopotames, les châteaux Temberma au nord du Togo, le lac Togo ; ou alors c’est l’occasion d’assister  à des fêtes traditionnelles du pays.

  • Mesures à prendre pour le séjour au Togo

1-L’obtention du visa

Pour venir au Togo, tout étranger doit obtenir un visa. Pour les documents de dossier à fournir,  veuillez-vous adresser à l’ambassade ou au consulat du Togo de votre pays de résidence.

2- Mesures sanitaires

S’agissant des mesures sanitaires, tout participant inscrit aux chantiers internationaux de l’ association Culture Together  doit consulter un service  de maladies  infectieuses et  tropicales   au préalable, en vue de se renseigner et se faire vacciner  contre  la fièvre jaune. Il faut commencer les démarches suffisamment tôt avant le départ ; prévoir des médicaments contre le paludisme, la diarrhée, se munir de lotions désinfectantes et contre les moustiques, sans oublier  la moustiquaire imprégnée  (possibilité  d’en acheter sur place  au Togo pour un montant de 8 euros).

La souscription d’une assurance rapatriement sanitaire est vivement souhaitée ; le coût de celle-ci est à la charge du participant.

3-Mesure vestimentaire

Il est recommandé aux participants ou bénévoles de prévoir des vêtements légers, un imperméable (k-way), une paire de gants, une paire de tennis, une lampe torche et une couverture pour la literie.

  • Frais de participation

Les frais de participation sont fixés à 300 euros pour un mois. Le participant qui s’est acquitté de ce montant  est logé et nourri ; l’eau minérale accompagne chaque repas. .

Les frais de transport des trajets de l’aéroport de Lomé à Kpalimé, et ensuite de Kpalimé jusqu’aux villages dans lesquels les camps-chantiers auront lieu (aller-retour) sont inclus dans les 300 euros.

NB : Pour acheter de petits cadeaux aux ami(e)s, le cas échéant, le participant (bénévole) se fixe une somme qui lui convient à cet effet.

L’association Culture Together attendra à l’aéroport, munie d’une pancarte, afin d’accueillir les bénévoles à leur arrivée. PS : Le change de l’euro en CFA est possible au Togo dans les banques. Il y a également des guichets automatiques. Les 300 euros sont à remettre au comité directeur de l’association dès l’arrivée à Lomé.

  • Inscription

Peut s’inscrire aux Stages et Camps-Chantiers  internationaux d’été, toute personne ( étudiant/e), particuliers , personne en vacances ou à la retraite  animée d’esprit de volontariat ou de bénévolat, capable de contribuer  à un  développement intégral.. Il suffit d’être âgé  de 18 ans au moins , d’exposer  clairement  ses  motivations  dans  une  lettre de demande  de participation au  camp-chantier ou stage, tout en précisant la date de son déroulement , l’activité de son choix et  le village qui  abrite cette activité précise(consulter le calendrier des activités). La personne bénévole s’engage ensuite à souscrire  une  assurance  «rapatriement  sanitaire » avant le départ  pour  le Togo.

NB : Afin de venir en aide aux populations de divers villages qui abriteront les chantiers, il serait souhaitable et intéressant que tout bénévole arrive avec des jouets pour les enfants, des maillots, des petits ballons de foot, des livres, des dictionnaires, des romans.